samedi 17 avril 2010

Guantanamo, encore et toujours

Preuve supplémentaire de la duplicité et de l’hypocrisie d’Obama : La non fermeture de ce chancre judiciaire.
Et voici ce que je pêche sur le ouèbe :

Bush SAVAIT que la plupart des prisonniers étaient innocents !


Parmi les 742 prisonniers en 2002, "la plupart n’avaient pas été arrêtés par les forces américaines" mais vendus 5.000 dollars par tête aux Etats-Unis[3] selon l’ancien bras-droit[1] de Georges Bush.
Lawrence Wilkerson, l’ancien bras-droit[1] de l’ex-président américain Georges Bush, a affirmé dans une déclaration datée du 24 mars et publiée vendredi 9 avril dans le quotidien britannique The Times, que la majorité des détenus de Guantanamo étaient innocents. Selon lui, ils auraient été détenus pour des raisons politiques.
Parmi les 742 prisonniers que le camp de détention comptait en 2002, "la plupart n’avaient pas été arrêtés par les forces américaines" mais vendus 5.000 dollars par tête aux Etats-Unis, a affirmé le directeur de cabinet de l’ancien secrétaire d’Etat américain entre 2002 et 2005. Et de souligner "qu’aucun élément à charge n’accompagnait le prisonnier", et "qu’il n’y avait pas de moyen de savoir pour quelle raison il avait été arrêté au départ".
"Une confusion incroyable" entourait Guantanamo
La déclaration de Lawrence Wilkerson vise également plusieurs personnalités, comme l’ancien vice-président Dick Cheney et l’ex-secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld. D’après l’ancien bras droit de Georges Bush[1], ils savaient tous les deux que la majorité des personnes détenues en 2002 sur la base étaient innocentes mais qu’il était "impossible politiquement de les relâcher". Les deux hommes n’auraient pas voulu relâcher les "innocents" car cela aurait "révélé la confusion incroyable" qui entourait les conditions à Guantanamo, ajoute-t-il. Le maintien "d’innocents se morfondant à Guantanamo pendant des années était justifié par la guerre contre le terrorisme et le petit nombre de terroristes responsables des attentats du 11 septembre 2001", poursuit-il.

Autre personne mise en cause, l’ancien président américain Georges Bush. "J’ai parlé au secrétaire Powell des détenus de Guantanamo. J’ai appris qu’il était d’avis que ce n’était pas seulement le vice-président Dick Cheney et l’ex-secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, mais également le président Bush qui était impliqué dans tout le processus de décision concernant Guantanamo", a indiqué Lawrence Wilkerson dans sa déclaration.......





.....Ex chef de cabinet de Colin Powell,colonel Lawrence Wilkerson: George Bush savait que la plupart des détenus de Guantanamo étaient innocents et qu'il était "impossible politiquement de les relâcher !"

Par MayaLila
le 10/04/2010
Dans un témoignage écrit au cours d’un procès relatif à un prisonnier de Guantánamo et transmis au Times de Londres, du 24 mars et révélée par le quotidien britannique The Times vendredi, M. Wilkerson affirme que l'ancien président George W. Bush, l'ancien vice-président Dick Cheney et l'ex-secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld savaient que la majorité des personnes détenues en 2002 sur la base étaient innocentes mais qu'il était "impossible politiquement de les relâcher.


Sources
Enregistrer un commentaire