mercredi 19 février 2014

La grosse « ficelle » ukrainienne



Voici ce que je lis sur le blog : Comite pour uneNouvelle Resistance- CNR

« L'Ukraine est un terrain de jeu pour l'Union européenne et les USA face à la Russie » : entretien avec le député communiste Alexander Golub
 
Je ne suis pas  communiste! Même pas de gauche!  Cela ne m’empêche pas d'être parfaitement d'accord avec ce député, car le bon sens et la vérité sont les choses les mieux partagés du monde, par ceux qui ont un minimum de culture politique, pour paraphraser notre bon vieux  Descartes. L’enfumage ukrainien est vraiment un cas d'école de la propagande à la "papa". Les gens de la CIA vieillissent. Leurs coups tordus deviennent de plus en plus visibles.  Il va falloir renouveler les cadres, à Lengley, les gars! Tous les  peuples d'Europe sont "vent debout" contre cette pétaudière inhumaine, antidémocratique, et oligarchique, et il se trouverait des inconscients, chez les Ukrainiens, pour vouloir y adhérer? Ces gens-là sont-ils restés au temps des postes à galène, sans  téléviseurs, sans internet, sans journaux? C'est vraiment à se le demander!
Il y a une autre chose à prendre en compte et qui me vient soudain à l’esprit.
Les élections européennes !
Eh oui ! Nos « gardes-chiourme » de Bruxelles et leurs patrons US sont très inquiets de la déculottée électorale qui se profile à l’horizon pour eux, et leurs sbires « européistes » !
Alors suivez bien le résonnement tortueux de ces gens-là ; on crée un conflit artificiel dans un pays de la zone européenne, mais non encore dans cette union. On valorise à grands coups de reportages sanglants les « martyrs » des courageux citoyens qui, eux, se battent, et même meurent pour cette « cause » noble et sacrée : l’Europe de Maastricht. Car vous savez que toute cause « noble » doit avoir ses « martyrs » ! C’est obligatoire et incontournable.
Vous allez voir que, progressivement, les « vilains  affreux » qui sont contre l’UE vont être accusés d’être des « monstres » qui piétinent d’une manière cynique, indécente, stupide, le sang, le « sacrifice » de ces martyrs !
Et voilà ! Faut-y vous l’envelopper ou c’est pour consommer sur place ?  Et pour parodier Don Bazile dans « Le Barbier de Séville » :
La « culpabilisation »  Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez !
Le piège est grossier, mais va-t-il fonctionner ? Je sais qu’un grand « intellectuel » nazi, Goebbels, pour ne pas le nommer a dit : « plus c’est gros, mieux ça passe ! »
J’espère de tout mon cœur que des millions de citoyens européens vont faire mentir tous ces ENFOIRÉS ! 


PS. Je ne saurais trop recommander pour ceux qui auraient la tentation de me prendre pour un « dangereux paranoïaque » de revisionner le très instructif et passionnant film de Barry Levinson de 1997 : 
 « Des hommes d’influence » ou « Wag the dog ». Ils comprendront que, décidément la fiction est à la remorque de la réalité.




Enregistrer un commentaire