samedi 26 juillet 2014

PAS VOUS ! PAS CELA !



 Né juste après la guerre, et durant toute ma vie, j’ai vécu avec le souvenir des atrocités commises par les nazis, et que les Juifs nomment « Shoah ». Depuis l’âge de « raison », cela fait donc une bonne soixantaine d’année que je « baigne » littéralement, comme des millions de mes compatriotes, dans le souvenir de l’holocauste. J’ai visionné, de gré ou de force, une quantité phénoménale de documentaires, de films à ce sujet.  je me suis coltiné « Nuit et brouillard » un nombre de fois incalculable . « Exodus » d’Otto Preminger n’a plus de secret pour moi. Il faut dire que Paul Newman était si « fringant » !  Et je ne vous parle pas des milliers de débats télévisuels. Pas une seule année, pas un seul mois, et même presque pas un seul jour, sans que ce drame ancien, ne soit évoqué d’une manière ou d’une autre. Et comme si tout cela ne suffisait pas, le législateur nous a pondu une loi  pour nous obliger à ne pas « oublier » cette tragédie qu’il est donc « obligatoire » et recommandé  de ne pas oublier sous peine de fortes amendes et même de prison !
Ouf !
C’est donc peu de dire que cette communauté martyre est entourée d’une « auréole de sainteté » que rien ne doit troubler, sous peine de subir l’infamie d’un antisémitisme hors la loi.
Voilà pourquoi ce qui se passe à Gaza est absolument immonde, au-delà de ce que tout qualificatif humain peut décrire.
Car je vous le dis, je vous le HURLE : PAS VOUS ! PAS CELA !
Comment des gens dont les parents, les grands-parents, ont subi le plus horrible des crimes contre l’humanité, peuvent-ils commettre des atrocités pareilles sur une AUTRE communauté innocente ?
S’il y a bien un SEUL peuple, une seule communauté au monde à qui il est interdit de faire subir le genre d’atrocités que nous voyons à Gaza, ce sont bien les Israéliens. 
Les fils des martyrs du ghetto de Varsovie ont-ils oublié ce qu’ont subi leurs pères ?
Sont-ils devenus « amnésiques » à ce point-là ?
Il est une vérité plus épouvantable pour la conscience de ce peuple qui « s’oublie » ; c’est qu’après avoir été un peuple « martyr », il est en train de devenir un peuple « bourreau » !
Mais rassurez-vous, je ne commettrai pas d'amalgame, car ce qui  "sauve" cette communauté, c'est la voix indignée de nombreux Juifs, partout dans le monde qui ont la même colère que moi pour ce qui se passe sur ce petit bout de territoire si loin de la France.  
Car notre colère n'est pas chrétienne, ni musulmane, ni même juive, elle est tout simplement HUMAINE!
Alors pas VOUS ! Pas ça !
Enregistrer un commentaire