mercredi 17 janvier 2018

LA POLITIQUE DE LA CHARCUTERIE AU POUVOIR

Et pas n'importe laquelle ! Car je viens de m'apercevoir avec stupeur et étonnement
que le peuple français a été, malheureusement durant déjà plusieurs décennies, victime de deux cochonneries pseudo gastronomiques, qu'il aime pourtant beaucoup:
La « tactique du salami » accompagnée de celle du « saucisson ».
Pour ceux qui ne connaissent pas la première, se reporter à votre moteur de recherche préféré et vous tomberez sur ça :
« Il fut un temps de plomb, pas si lointain, où un dictateur hongrois avait donné un nom à une pratique politique restée célèbre dans l’histoire du communisme, la « tactique du salami » : semaine après semaine; le stalinien Mátyás Rákosi s’en prenait aux libertés démocratiques nées de l’après-guerre comme on découpe un vulgaire saucisson, tranche après tranche, jusqu’à régner sans partage. — (Vincent Giret, Salami, dans Libération (journal), n° 9532, p. 3, 4 janvier 2012) »
https://fr.wiktionary.org/wiki/tactique_du_salami
Ensuite, je suis tombé sur un article de blog fort intéressant nommé précisément : « la politique du saucisson ».
http://www.la-petite-souris-normande.com/2017/10/la-politique-du-saucisson.html
Bien que semblant éloignées, ces deux tactiques mortifères se ressemblent et se complètent parfaitement bien.
Mais ce qui m'a surtout fait entreprendre mes recherches c'est ce constat dramatique :
Les catégories sociales se foutent « royalement » des problèmes des ses voisines !
Les personnels hospitaliers se mettent en grève, mais les routiers s'en foutent complètement.
Les routiers barrent les routes, les paysans s'en foutent de ces nomades du bitume.
Les flics et les pompiers protestent qu'on les méprise, quand on ne les caillasse pas, et que croyez vous que fassent les autres catégories « malheureuses » ? MAIS ELLES S'EN FOUTENT COMPLETEMENT ! Comment voulez-vous que ce pays s'en sorte avec de tels comportements parfaitement EGOÏSTES et même égocentriques ?
Regardez encore ce matin même ! Des gardiens de prisons bloquent l'entrée des établissements pénitentiaires depuis deux jours. Mais la presse s'en fout ! PAS UN MOT CE MATIN. Et que croyez-vous qu'en pense le reste de la population ? Mais ils s'en battent l’œil ! Ils peuvent crever la bouche ouverte, les gardiens ! Ils ne lèveront pas le petit doigt, ils ne bougeront pas leur CUL pour les soutenir. Ils ont bien trop à faire avec LEURS PETITS PROBLEMES ! Mais penser à être SOLIDAIRES des autres? Mais vous n'y pensez pas, malheureux?
Pendant ce temps-là, de gros porcs bien gras s'apprêtent à faire de bons sandwitch de "salami" parsemé de quelques tranches de....saucissons!

Aucun commentaire:

LA TERREUR DE L'OLIGARCHIE AMÉRICAINE

Elle est là dans toute sa splendeur noire! Pardon à Sébastien Hairon de lui "piquer" son texte, mais comme je l'ai déjà aus...